S’investir avec passion pour une formation de qualité

Le chirurgien orthopédiste peut-il acquérir les compétences pratiques requises à l’ablation arthroscopique des corps articulaires libres du genou? Et comment un interne en chirurgie viscérale s’exerce-t-il à réséquer une vésicule biliaire par laparoscopie ? Traditionnellement, les chirurgiens en formation mettent en pratique ces compétences directement sur les patients, sous la supervision d’un chirurgien expérimenté. Outre les préoccupations éthiques, les défis actuels liés à la pandémie mondiale Covid-19, tels que l’interruption de la chirurgie élective, ont également accru le besoin de solutions alternatives pour la formation chirurgicale.

L’entreprise suisse VirtaMed AG, active au niveau international, développe et produit des simulateurs hautement réalistes pour la formation médicale, notamment dans le domaine de la chirurgie mini-invasive, comme l’arthroscopie, la laparoscopie et l’hystéroscopie. Les experts de VirtaMed opèrent à travers un réseau mondial de clients et de partenaires, cela afin de garantir une utilisation professionnelle de ces simulateurs ainsi que leur parfaite intégration dans un programme de formation médicale.

Le contact avec la clientèle est primordial
En raison de la situation pandémique de ces 18 derniers mois, ce lien avec la clientèle s’est transformé en un défi de plus en plus important. Les entretiens avec les médecins dans les hôpitaux étaient interdits et les voyages d’affaires internationaux rendus presque impossibles. En dépit de ce contexte exceptionnel, la mission de VirtaMed AG demeure de soutenir activement l’enseignement médical. Ainsi, pour pallier la réduction des possibilités de formation en chirurgie, l’entreprise suisse a emprunté une voie particulière.

La compagnie s’est associée à des organismes médicaux tels que la Société allemande « Deutsche Kniegesellschaft » (DKG). Elle propose ainsi une formation dans un laboratoire de simulation mobile aux internes des différentes spécialisations chirurgicales. Concrètement, cela signifie que VirtaMed AG s’est rendu dans plusieurs hôpitaux universitaires d’Allemagne à bord d’un bus de formation équipé de simulateurs afin d’offrir aux médecins de ces établissements la possibilité d’améliorer leurs compétences chirurgicales en dehors du bloc opératoire, dans un cadre sûr et sans mettre en danger les patients.

Wolf Petersen, président de DKG, précise : « La formation des internes et des futures générations de chirurgiens est une question essentielle pour le DKG. La formation basée sur la simulation joue un rôle majeur. Les leçons tirées de cette crise sanitaire nous incitent à repenser l’enseignement médical. Je suis très heureux de collaborer avec VirtaMed ».

Une passion pour la formation par simulation
Malgré le partenariat avec une société professionnelle sur le terrain, la mise en œuvre d’une telle initiative en Allemagne reste sur le plan logistique une entreprise particulièrement complexe. D’une part, il est important d’organiser à l’avance les visites et le programme de formation dans les différents hôpitaux, et d’autre part, il faut garder un œil attentif sur les mesures Covid en constante évolution selon les directives de l’État fédéral et s’y préparer en conséquence. Des changements et des annulations sont à prévoir à court terme. Une flexibilité maximale pour toutes les personnes impliquées est donc une condition préalable essentielle à la réussite du projet.

C’est la passion pour la formation par simulation qui permet d’entreprendre de tels efforts malgré les incertitudes et les risques élevés. Trois acteurs sont déterminants : Le médecin assistant qui apprécie de pouvoir s’entraîner sur le simulateur, le médecin-chef qui voit dans la formation par simulation l’avenir de la formation chirurgicale ainsi que les collaborateurs de VirtaMed AG qui s’engagent avec enthousiasme pour que la formation par simulation soit considérée comme partie intégrante de la formation médicale.

De tels projets permettent d’intensifier la coopération avec les clients et les partenaires. Ils exercent un effet positif durable sur le développement du partenariat commercial. La pandémie a partiellement contribué à une meilleure compréhension de la manière dont VirtaMed AG en tant que fournisseur peut non seulement conduire des affaires, mais également rechercher des solutions avec les clients et les soutenir dans leur mise en œuvre. À l’avenir, nous serons tous toujours plus fréquemment amenés à nous interroger sur la manière de contribuer le plus efficacement possible, grâce à nos produits et services et particulièrement, en collaboration avec l’ensemble de l’équipe, à soutenir les clients dans la réalisation leurs objectifs.

Swiss Export Partners

Partenaire principal