Les exportations suisses de marchandises reviennent au niveau d’avant la crise

L’industrie mondiale connaît actuellement une pénurie de certains facteurs de production importants. En particulier, la demande de semi-conducteurs, utilisés entre autres dans la production de véhicules, dépasse actuellement l’offre. De plus, les coûts de transport des marchandises sont parfois supérieurs à la moyenne. Malgré les goulets d’étranglement de l’offre résultants dans les chaînes de valeur ajoutée internationales, les exportations suisses de marchandises ont poursuivi leur évolution positive au deuxième trimestre 2021 et au début du troisième trimestre 2021. Plus d’informations.

Les exportations du secteur MEM, par exemple, ont retrouvé au deuxième trimestre 2021 leur niveau d’avant la crise et ont pu maintenir celui-ci au début du troisième trimestre 2021. Les forts taux de croissance des principaux clients européens y ont notamment contribué. De même les exportations vers les États-Unis et la Chine ont continué à augmenter. En dépit des goulets d’étranglement susmentionnés entravant la production, le climat dans l’industrie mondiale reste relativement optimiste.

Les économies accumulées pendant les confinements ainsi que les indemnités de soutien des gouvernements consécutifs à la pandémie Covid 19 ont stimulé la demande mondiale de biens au cours des derniers mois. Compte tenu de la production limitée pendant les confinements, une grande partie de cette demande a été satisfaite par le déstockage. À cet égard, il est désormais important pour la production internationale de reconstituer les stocks. Par conséquent, l’évolution des exportations suisses MEM devrait se poursuivre de manière positive.

Le deuxième trimestre 2021 a également connu une complète reprise des exportations horlogères. Celles-ci ont atteint le niveau de l’année d’avant la crise 2019, et la Chine en particulier affiche une forte demande pour les montres suisses. Les Chinois étaient connus comme principaux acheteurs de montres durant leurs voyages. La pandémie a changé la donne et l’on trouve de plus en plus d’acquéreurs dans le marché intérieur. Au début du 3e trimestre, les exportations horlogères ont à nouveau augmenté et ont dépassé de plus de 10 % en juillet 2021 leur niveau d’avant la crise. Le variant delta présente un nouveau risque qui pourrait freiner la demande d’exportations horlogères suisses. Cependant, cela ne correspond pas à notre scénario de base.

Bien que l’industrie pharmaceutique suive essentiellement son propre cycle, sa contribution à la reprise des exportations suisses globales au deuxième trimestre 2021 ne doit pas être sous-estimée. Les exportations pharmaceutiques vers l’Espagne ont enregistré la plus forte augmentation avec une hausse de 106 % par rapport au même trimestre de l’année précédente. Cela est probablement dû à la livraison d’ingrédients actifs pour les vaccins COVID-19 en Espagne, où les vaccins sont fabriqués et délivrés. La demande de vaccins devrait rester élevée, tout comme la demande internationale d’autres produits pharmaceutiques en provenance de Suisse.

L’industrie mondiale connaît actuellement une pénurie de certains facteurs de production importants. En particulier, la demande de semi-conducteurs, utilisés entre autres dans la production de véhicules, dépasse actuellement l’offre. De plus, les coûts de transport des marchandises sont parfois supérieurs à la moyenne. Malgré les goulets d’étranglement de l’offre résultants dans les chaînes de valeur ajoutée internationales, les exportations suisses de marchandises ont poursuivi leur évolution positive au deuxième trimestre 2021 et au début du troisième trimestre 2021. Plus d’informations.

Les exportations du secteur MEM, par exemple, ont retrouvé au deuxième trimestre 2021 leur niveau d’avant la crise et ont pu maintenir celui-ci au début du troisième trimestre 2021. Les forts taux de croissance des principaux clients européens y ont notamment contribué. De même les exportations vers les États-Unis et la Chine ont continué à augmenter. En dépit des goulets d’étranglement susmentionnés entravant la production, le climat dans l’industrie mondiale reste relativement optimiste.

Les économies accumulées pendant les confinements ainsi que les indemnités de soutien des gouvernements consécutifs à la pandémie Covid 19 ont stimulé la demande mondiale de biens au cours des derniers mois. Compte tenu de la production limitée pendant les confinements, une grande partie de cette demande a été satisfaite par le déstockage. À cet égard, il est désormais important pour la production internationale de reconstituer les stocks. Par conséquent, l’évolution des exportations suisses MEM devrait se poursuivre de manière positive.

Le deuxième trimestre 2021 a également connu une complète reprise des exportations horlogères. Celles-ci ont atteint le niveau de l’année d’avant la crise 2019, et la Chine en particulier affiche une forte demande pour les montres suisses. Les Chinois étaient connus comme principaux acheteurs de montres durant leurs voyages. La pandémie a changé la donne et l’on trouve de plus en plus d’acquéreurs dans le marché intérieur. Au début du 3e trimestre, les exportations horlogères ont à nouveau augmenté et ont dépassé de plus de 10 % en juillet 2021 leur niveau d’avant la crise. Le variant delta présente un nouveau risque qui pourrait freiner la demande d’exportations horlogères suisses. Cependant, cela ne correspond pas à notre scénario de base.

Bien que l’industrie pharmaceutique suive essentiellement son propre cycle, sa contribution à la reprise des exportations suisses globales au deuxième trimestre 2021 ne doit pas être sous-estimée. Les exportations pharmaceutiques vers l’Espagne ont enregistré la plus forte augmentation avec une hausse de 106 % par rapport au même trimestre de l’année précédente. Cela est probablement dû à la livraison d’ingrédients actifs pour les vaccins COVID-19 en Espagne, où les vaccins sont fabriqués et délivrés. La demande de vaccins devrait rester élevée, tout comme la demande internationale d’autres produits pharmaceutiques en provenance de Suisse.

Exportations horlogères : La demande en Chine a augmenté
Exportations horlogères en millions de CHF, par pays, corrigées en fonction des variations saisonnières


Source : Administration fédérale des douanes, Credit Suisse

Les exportations de produits pharmaceutiques vers l’Espagne montent en flèche
Évolution des exportations de produits pharmaceutiques par rapport au trimestre de l’année précédente, par pays, corrigée en fonction des variations saisonnières, et des part d’exportations totales de produits pharmaceutiques (2019).


Source : Administration fédérale des douanes, Credit Suisse

Swiss Export Partners

Partenaire principal