Cinq raisons pour des processus automatisés dans la gestion des crédits

Les gestionnaires de crédit œuvrent en permanence à la prévention des créances irrécouvrables et à la minimisation des risques de crédit. Pour ce faire, ils surveillent les principaux indicateurs économiques de vos clients ou fournisseurs. Les processus de travail manuels sont souvent à l’ordre du jour.

L’automatisation de vos flux de travail dans le domaine de la gestion des crédits vous offre les avantages suivants :

1. Toutes les données dans un seul système toujours actualisé

Quiconque opte pour une solution automatisée de gestion des crédits dispose de toutes les données dans un seul système. Les informations de la base de données Dun & Bradstreet transitent automatiquement par une interface vers votre ERP ou votre logiciel de gestion des crédits. Ainsi, vous disposez toujours d’une vision d’ensemble et les données sont en permanence actualisées. Cela vous permet d’améliorer la qualité de vos données et d’assurer une plus grande couverture de l’ensemble de votre portefeuille.

2. Plus de temps pour les tâches stratégiques

L’automatisation peut redéfinir les processus de traitement manuel, permettant ainsi aux équipes financières de consacrer moins de temps aux tâches administratives et plus de temps aux activités stratégiques.

En pratique, cela signifie que le système signale automatiquement si, par exemple, la solvabilité ou le comportement de paiement d’un partenaire commercial se détériore. Dans le cas des clients les plus exposés au risque de défaillance, le gestionnaire de crédit vérifie régulièrement les principaux indicateurs et prend des mesures à un stade précoce. Il peut par exemple contacter un client, obtenir des informations importantes sur sa situation et prendre une décision appropriée sur la manière de procéder. L’objectif est de continuer à générer un chiffre d’affaires tout en maîtrisant les risques. Le gestionnaire de crédit devient ainsi un « Business Enabler » (Activateur d’affaires) qui s’occupe de questions stratégiques et minimise de manière ciblée les risques de défaillance.

3. Moins d’erreurs pour agir plus rapidement

Il est également intéressant d’utiliser un logiciel de gestion de crédit ou une interface directe entre votre ERP et la base de données Dun & Bradstreet pour réduire le taux d’erreurs. En effet, les messages d’avertissement automatisés dans le système permettent de réduire le taux d’erreurs. Ainsi, le gestionnaire de crédit reconnaît plus rapidement une augmentation du risque de défaillance d’un partenaire commercial et peut agir rapidement.

4. Décisions de crédit automatisées

Dans votre politique de crédit, vous définissez les mesures à prendre si le comportement de paiement d’un client se détériore. Si vous disposez d’une connexion automatisée et d’une définition claire de vos directives de crédit, les demandes de crédit peuvent être automatiquement acceptées ou refusées par le système.

5. Des paquets de données sur mesure

Les équipes financières qui choisissent de connecter leur logiciel ERP ou de gestion de crédit directement à la base de données Dun & Bradstreet ont la possibilité de n’autoriser que les données les concernant à entrer dans leurs systèmes.

Grâce aux Data Blocks de D&B, cela devient possible.

Les données sont standardisées et classées en blocs. Les utilisateurs peuvent décider eux-mêmes de la taille du paquet de données et de la quantité d’informations dont ils ont besoin. Ainsi, via une interface, ils ne consultent que les données dont ils ont réellement besoin et se concentrent sur les informations pertinentes pour leur activité.

Swiss Export Partners

Partenaire principal

Partenaire du réseau