Les machines d’impression – de la Suisse orientale aux quatre coins du monde

Comme partie intégrante de l’emballage, l’étiquette apparait systématiquement dans un supermarché. Elle s’étend comme un fil rouge à travers les surfaces de vente. L’étiquette, c’est une évidence, se présente comme une décoration du produit et une source d’informations sur les biens de consommation quotidiens. Elle est devenue incontournable pour l’identification des produits. Les marques ne seraient pas reconnaissables sans étiquettes, ainsi par exemple le fameux ketchup au rayon alimentaire, le shampoing pour cheveux dans les produits de soins corporels ou encore l’enveloppe de la bouteille de limonade en PET. Toutes ces étiquettes et bien d’autres encore peuvent être produites par les machines d’impression Gallus de Suisse orientale. Ces machines permettent également d’imprimer et d’ennoblir les laminés plastiques utilisés pour la fabrication des tubes alimentaires, les films pour les sacs à fond plat et les sachets ainsi que les « shrink-sleeves » (manchons rétractables) pour les produits d’entretien ménager.

En regardant ces étiquettes de plus près, on devine, derrière un design raffiné et séduisant, beaucoup de technique, pour une promotion efficace des ventes. Dans le cas du vin, l’étiquette doit être particulièrement frappante afin de représenter son caractère unique. C’est pourquoi ces étiquettes, tout comme celles des spiritueux, sont souvent conçues avec un souci de haute qualité et requièrent la maitrise d’une production complexe. Ces étiquettes passent souvent par différents procédés d’impression. Elles sont parfois gaufrées ou recouvertes d’un film doré ou argenté et, dans de nombreux cas, dotées d’un vernis, perceptible aussi au toucher. Dans certains cas, l’étiquette séduit par sa forme inhabituelle, ce qui confère à la bouteille un aspect particulièrement attrayant.

« Les étiquettes font partie de l’emballage et selon la valeur du produit, la qualité de celui-ci varie. Tous les types d’étiquettes peuvent être produits avec les machines Gallus », explique Matthias Marx, responsable Marketing du groupe Gallus. Il poursuit: « Nos machines produisent des étiquettes et des emballages en impression combinée, ce qui signifie que dans une machine de ce type, différents procédés d’impression et processus se succèdent à grande vitesse. Au final, les étiquettes découpées se trouvent sur des rouleaux que l’embouteilleur peut directement exploiter sur ses propres installations ».

Avec ses machines d’impression spéciales, le Groupe Gallus est un véritable acteur global qui exporte ses systèmes dans le monde entier et jouit de la réputation d’être la « Mercedes » des presses rotatives dans son secteur. Avec des sites de production à Saint-Gall et à Langgöns en Hesse/Allemagne, Gallus est un leader mondial dans le développement et la production de presses rotatives conventionnelles et numériques. Les clients de Gallus sont des imprimeurs d’étiquettes et d’emballages spécialisés. Ils représentent d’une part des groupes d’entreprises actifs à l’échelle mondiale, enregistrant des ventes de plusieurs milliards, et également des entreprises de taille moyenne souvent dirigées par leur propriétaire. 

L’une de ces moyennes entreprises est l’imprimeur d’étiquettes suédois Nordvalls label AB, qui a équipé son parc de machines de plusieurs machines Gallus Labelmaster. La marque Nordvalls a son siège social à Sjöbo dans la région de Skåne et possède aussi deux autres usines, à Bjuv et Nässjö, en Suède. Ce client de Gallus produit principalement des étiquettes pour les industries alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques et de soins personnels. Il fournit également ces produits à des entreprises dans les domaines de la logistique, du commerce électronique, de la fabrication et de la production.

De nombreux imprimeurs, comme Nordvalls, exploitent même plusieurs machines Gallus dans leurs sites de production et sont pleinement convaincus de leur rentabilité, de leur fiabilité et de leur précision. « Dans certains cas, une machine de ce type peut mesurer jusqu’à trente ou quarante mètres de long, selon les exigences du client. Nous y alignons différents procédés d’impression et de finition, commandés électroniquement par des servomoteurs à entrainement direct », précise Matthias Marx. 

« Nous sommes présents dans le monde entier avec nos machines d’impression conventionnelles utilisant principalement les procédés d’impression flexo ou offset et, pour la finition, la sérigraphie, la dorure à froid et à chaud ainsi que l’héliogravure », poursuit Matthias Marx.  » L’impression numérique s’est également solidement implantée dans notre marché depuis quelques années. Avec la Gallus Labelfire, le système de machines à la pointe de la technologie dans le domaine de l’impression à jet d’encre UV, nous sommes en mesure d’offrir à nos clients un système numérique complet. Le matériel, les logiciels et le système d’encrage proviennent des départements de développement de Gallus et de notre société mère, Heidelberger Druckmaschinen AG. Dans la vente et le service, nous profitons également des synergies avec la maison mère de Heidelberg. Cela nous permet d’offrir un service après-vente complet dans le monde entier. Nos pièces de rechange parviennent à nos clients où qu’ils soient dans les 48 heures ».

La gamme de machines Gallus est complétée par une large offre de plaques sérigraphiques (Gallus Screeny), développées, produites et commercialisées à proximité de Herisau (AR). Gallus emploie environ 280 personnes, dont 152 au siège de Saint-Gall et à Herisau.

Swiss Export Partners

Partenaire principal

Partenaire du réseau